Barneville-Carteret (Manche) : « Vikings against Nazis »

La Presse de la Manche / vendredi 31 juillet 2020

Barneville-Carteret (Manche) a été criblée de tags et affiches contre le Rassemblement national dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 juillet 2020.


Plusieurs inscriptions et affiches ont été découvertes jeudi 30 juillet 2020 aux aurores dans le bourg de Carteret, sur le bitume, des murs et du mobilier urbain. Le maire David Legouet retrace :
« Ce sont les placiers et le garde champêtre qui ont vu ça jeudi matin, à l’ouverture du marché. Ils ont appelé la gendarmerie pour qu’ils viennent faire les constatations. On a tout nettoyé depuis. »

L’inscription la plus imposante fait une dizaine de mètres de long. Elle était visible avenue de la République, près de la place du Terminus. Elle mentionnait : « Carteret repaire de nazis, Le Rachinel Châtillon Blanc, dégagez »

Le tag vise en premier lieu Fernand Le Rachinel, imprimeur saint-lois qui fut un proche de Jean-Marie Le Pen, le leader du parti politique Front national, devenu Rassemblement national depuis. Fernand Le Rachinel possède une résidence secondaire à Barneville-Carteret.
Les deux autres personnes mentionnées sont Frédéric Chatillon (conseillers de Marine Le Pen lors des élections législatives de 2012) et sa compagne Sighild Blanc. Elles pourraient résider de temps à autre sur la côte manchoise.

Un autre tag a été proféré sur le mur d’une maison le long du port. Le propriétaire de la maison n’aurait rien à voir avec les attaques. Ce deuxième tag indique « Dehors la Reich-caille ».

De plus, « pleins de petites affiches » ont été collées sur du mobilier urbain un peu partout dans la ville, avec différents slogans tels que « Vikings against Nazis ». « Des choses comme ça, immondes », déplore le maire. Les vandales auraient également brisé un panneau publicitaire.

This entry was posted in Antifa and tagged , , , . Bookmark the permalink.