Toulouse – Non on s’est pas trompé de cible : social ou pas mort à l’état

Indymedia Nantes / samedi 25 avril 2020

Dans la nuit du 24 au 25 avril 2020, on a carbonisé 11 véhicules de service de Toulouse Métropole Habitat.

Aujourd’hui comme hier, on veut attaquer toutes les composantes de cette civilisation qui nous sont accessibles, de la plus militarisée à la plus « sociale », et que le confinement ne nous empêchera pas de poursuivre nos activités extérieures, que ce soit une promenade diurne pour repérer ou une balade nocturne pour incendier.

Toulouse Merdopole Habitat, comme toutes les autres branches « sociales » du gouvernement n’est qu’un outil de pacification.

On ne veut pas de votre « État Social » de merde, on ne réforme pas une prison, on la brûle!

Ne vous inquiétez pas, lors de cette sortie, on était muni.e.s d’une attestation – motif du déplacement dérogatoire : incendier ce monde de merde.

Des irresponsables

PS :
Cette action n’est rien d’extraordinaire : Sans vouloir rentrer dans les détails pour ne pas alimenter les recherches des enquêteurs de merde, tout ce qui a été utilisé dans cette petite virée se trouve dans toutes les grandes surfaces. Y’a pas besoin de grand-chose : un peu de rage, un peu de repérage, un paquet de précautions et un autre de combustible.

A celles et ceux qui se font expulser, des maisons ou des pays dans lesquelles ielles vivent, à celles et ceux qui sont enfermées dans des prisons – que ce soient des cages ou des emplois – a celle et ceux qui ne se laisse pas confiner, a celle et ceux qui se font tuer pour un bout de papier pas rempli… DETERE – SOLIDARITE & CAPE D’INVISIBILITE !

PPS :
Anniversaire accidentel d’une action : https://attaque.noblogs.org/post/2016/04/30/toulouse-on-en-avait-marre/

 

[in english][Ελληνικά][По Rусский][in italiano][en español]

*****

les journaflics en écrivent aussi…

extrait de France Bleu / samedi 25 avril 2020

Toulouse Métropole Habitat évoque « un incendie criminel déclenché sur le parking de la régie d’ouvriers. » Un site qui se trouve avenue de Lardenne à Toulouse. Toulouse Métropole Habitat est le plus important des bailleurs sociaux de la ville rose.

Les dégâts sont importants : 9 véhicules totalement détruits, 2 partiellement endommagés. Toulouse Métropole Habitat estime le préjudice à plus de 100.000 euros (84000€ de préjudice immobilier, 10000 € de matériel et le coût des véhicules détruits et endommagés). […]

« En situation de confinement, les interventions sont limitées aux cas d’urgence pouvant impliquer la sécurité des personnes et des biens. Cet acte honteux va venir perturber cette activité et donc pénaliser les locataires en besoin; Sentiment qu’il y a erreur sur la cible. Par cet acte on nous empêche de venir en aide aux personnes qui en ont besoin », déplore Toulouse Métropole Habitat. […]

This entry was posted in Les affameurs / les empoisonneurs and tagged , , . Bookmark the permalink.