Chili : Feu et explosions contre le pouvoir et ses prisons

reçu par mail / samedi 25 avril 2020

Feu et explosions contre le pouvoir et ses prisons


« C’est le moment d’agir, jour par jour, avec nos compas affins, pour la destruction de la société carcérale et de toute tentative sociale de réformer ce sale système de mort »
Mauricio Morales, anarchiste mort en action, en portant une bombe à l’École de la Gendarmería [la police pénitentiaire chilienne ; NdAtt.], le 22 mai 2009.

 

Solidarité avec les prisonnier.e.s et les compas mobilisé.e.s, dans la prison de haute sécurité et dans toutes les taules du Chili.
Mauricio Morales presente !
(image : un maton en flammes lors d’une attaque au cocktail Molotov contre un fourgon de la Gendarmería, pendant des émeutes devant l’Université de Santiago du Chili, janvier 2012)

This entry was posted in Anticarcéral, International and tagged , . Bookmark the permalink.