Philadelphie (USA) : Punaises

Philly Anti-Capitalist / jeudi 26 mars 2020

celles de Hickory

En suivant l’exemple de quelqu’un à Hickory, Caroline du Nord [le 14 février, une cinquantaine de punaises ont été retrouvées sur le parking du commissariat de cette ville ; NdAtt.], on a disséminé des punaises sur plusieurs parkings des postes de police de Philadelphie. Espérons qu’on a réussi à crever les pneus de leurs voitures de patrouille.

La nouvelle selon laquelle, le matin même où le confinement suite à l’épidémie de Covid-19 est entré en vigueur, les flics ont commencé à faire chier les campements de sans-abris au Convention Center de Philadelphie, a servi de catalyseur, mais ce n’est pas la raison. L’existence même de la police est une raison pour les prendre pour cible. Les policiers sont de violents adversaires du vivant et des ennemis de la liberté, en collusion avec juges, procureurs, patrons, propriétaires et politiciens.

Nous n’exigeons rien de moins que leur destruction, et nous savons qu’une telle victoire ne nous sera jamais livrée. Pour l’instant nous réagissons, mais nous sommes impatient.e.s de passer à l’offensive.

This entry was posted in ACAB, International and tagged , , , . Bookmark the permalink.