Bouin (Vendée) : Il n’y a pas de bon chasseur

Ouest-France / lundi 24 février 2020

Le Mouvement de la ruralité (LMR 85) condamne les attaques anti-chasse commises à Bouin, dans la nuit du vendredi 21 février.


Le mur de l’ancienne supérette a été tagué par « des écrits inqualifiables, scandaleux », dénonce Érick Marolleau, président départemental, qui sort de ses gonds. « Depuis quelques semaines, le Marais breton est visé par ces dégradations criminelles […], ce qui concrétise un délit d’entrave aux activités cynégétiques. »
Un mur à Bois-de-Céné avait aussi été dégradé, il y a quelques jours. LMR 85 demande « la mise en place de sa cellule Démeter* en Vendée, pour répondre en urgence aux actes malveillants des antichasse ».

 

* NdAtt. : cellule de la Gendarmerie crée en décembre dernier par le ministre Castener qui, en travaillant  coude à coude avec la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), est censée protéger les entrepreneurs agricoles, notamment des attaques antispécistes.

This entry was posted in Liberté animale and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.