De l’Île-de-France à la Vaucluse : visites aux permanences électorales

Vigneux (Essonne) : La permanence du maire perd ses vitres

Le Parisien / mardi 28 janvier 2020

Une plaque de contre-plaqué recouvre la vitrine brisée. Très tôt ce mardi matin, la devanture de la permanence de campagne de Thomas Chazal, maire (LR) sortant de Vigneux-sur-Seine, a été vandalisée. Deux individus, au moins, s’en sont pris à ce local situé place Anatole-France, en face du marché couvert de la commune, et inauguré le 15 janvier dernier.

« […] Les impacts sur la vitre montrent que ces personnes ont utilisé un outil spécifique. Ce n’était pas improvisé. Malheureusement, le quartier n’est pas encore équipé en caméras de vidéosurveillance. Rien n’a été volé dans la permanence et je pense que personne n’est entré. Ils se sont juste contentés de casser », souffle encore ce proche de Thomas Chazal. […]

En novembre dernier, un premier incident avait marqué la campagne des élections municipales à Vigneux. Le candidat Benjamin Cauchy (DLF), accompagné du député (DLF) Nicolas Dupont-Aignan, avait été la cible de jets d’œufs et de farine lors d’une visite sur le marché. La semaine dernière, c’est la permanence d’Emmanuelle Beauchage, tête de liste LREM aux municipales à Draveil, qui avait été la cible de jets de pierre.

*****

Sault (Vaucluse) : On n’aime pas le politicien

La Provence / mardi 28 janvier 2020

Dans la nuit de samedi à dimanche, la façade et l’entrée du local abritant la permanence du député LR Julien Aubert, situé en plein coeur du village de Sault (Vaucluse), rue du Club, ont subi des dégradations. Des insultes ont été inscrites sur le mur et la plaque comportant les coordonnées du député a été arrachée et volée. […]

*****

Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) : Jamais deux sans trois

actuSeine-St-Denis / lundi 27 janvier 2020

Alors que la campagne municipale bat son plein à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le local de campagne du candidat La République en Marche (LREM) a été vandalisé pour la troisième fois.
Dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 janvier 2020, des individus se sont encore une fois amusés à jeter de la peinture jaune sur la devanture du local de campagne du candidat Alexandre Aidara.

This entry was posted in Antiélectoral, Élections municipales de 2020 and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.