Tübingen et Leipzig (Allemagne) : Attaques de postes de police, en solidarité avec les trois de la Parkbank

Tübingen : Du bitume contre le poste de police – Liberté pour les trois de la Parkbank

de.indymedia.org / jeudi 23 janvier 2020

Nous avons profité de la protection de la nuit dernière et nous sommes sorti.e.s, la rage dans nos ventres et chargé.e.s de bitume.
Notre objectif était le poste de police du secteur sud de Tübingen. Là, nous avons bien graissé la façade.

Chaque jour, nous trouvons bien trop de raisons pour faire cela. Parce que la police est un groupe autoritaire et qu’en plus, elle est remplie de toutes sortes de conservateurs (de droite) et de nazis. Ils déportent, tabassent les gens et répandent des mensonges. Par exemple, après la soirée du Nouvel An à Leipzig [à la Saint-Sylvestre, des grosses émeutes ont eu lieu dans le quartier populaire de Connewitz, à Leipzig – il y a eu des arrestations, dont Néstro, cité dans l’autre communiqué; NdAtt.].

Concrètement, nous voulons diriger notre action contre la nouvelle loi de réglementation de la police du Bade-Württenberg [Land où est située la ville de Tübingen ; NdAtt.] et saluer les trois de la Parkbank. Leur procès a récemment commencé à Hambourg. Nous vous souhaitons beaucoup de force !

Il reste cependant à dire qu’il ne peut y avoir de « bonne », police mais qu’à terme elle devrait être abolie et que nous devons expérimenter d’autres concepts de vie en commun et de (soi-disant) justice.

Ou, comme le disent très bien les personnes qui ont mis de la mousse expansive dans la boîte aux lettres des Verts, la semaine dernière : nous ne partons pas du principe « que des lois de police moins répressives nous donneraient une vie meilleure, car celle-ci ne peut exister que sans police, sans État et sans patriarcat. Néanmoins, nous pensons qu’il n’y a pas de mal à donner de temps en temps quelque leçons aux ennemi.e.s de la liberté. »

Liberté pour les trois de la Parkbank et pour tou .te.s les prisonnier.e.s !
Pour une société qui n’a besoin ni de police ni de prisons !
[…]

PS : Salutations aussi aux personnes que, il y a quelques jours, ont rendu visite à Mercedes à Tübingen.

#NoPolGBW
[non à la loi de la Police du Bade- Württenberg ; NdAtt.]

*****

Leipzig : Un poste de police pris à coups de marteau

de.indymedia.org / jeudi 23 janvier 2020

La nuit du 22 au 23 janvier, nous, un petit groupe autonome, avons rendu visite au poste de police de la Weißenfelser Straße (dans l’ouest de Leipzig) avec des marteaux et nous avons endommagé plusieurs fenêtres.

Nous l’avons fait par solidarité avec les personnes qui sont en détention provisoire depuis le Nouvel An. Avec une action subversive hors les murs, nous avons également voulu attirer l’attention sur la grève de la faim de Néstro. Après la piètre figure que les flics ont fait le soir du Nouvel An, l’État va essayer de faire un exemple avec les personnes emprisonnées. C’est donc à nous d’utiliser les nuits froides pour les faire entendre.

Heureusement, Néstro est maintenant dehors, mais les deux autres sont encore dedans.

Liberté pour les prisonnier.e.s de l’émeute du Nouvel An,
Liberté pour les trois de la Parkbank,
Liberté pour tous les prisonnier.e.s !

Pour l’anarchie !

PS : Samedi (le 25 janvier ), il y a aura à Leipzig la manifestation contre l’interdiction d’Indymedia Linksunten. Venez nombreux et portez votre haine dans la rue !

Des barbares

This entry was posted in ACAB, International and tagged , , , , . Bookmark the permalink.