De Salon-de-Provence à Valenciennes, en passant par Lyon : Évasion !

Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) : Il se barre sous les yeux de matons, dirlo et juge !

Le Dauphiné Libéré / jeudi 19 décembre 2019

Un détenu a profité d’un après-midi dédié à des rencontres sportives au stade des Canourgues à Salon-de-Provence pour s’évader. Ces rencontres sont organisées dans le cadre de réinsertion. Des détenus tout comme les forces de sécurité avaient constitué des équipes. La direction de la prison ainsi qu’une magistrate auraient également assisté à cet après-midi.

D’après les informations de Vaucluse Matin, l’homme n’était plus là lors du comptage des détenus à l’issue de cette journée. Il pourrait avoir pris la fuite au moment de remballer le matériel et s’être fondu dans la cité des Canourgues située en face du lieu des rencontres sportives. L’homme ne serait pas un petit délinquant.
Jeudi soir, il est toujours recherché par la police. Un maître-chien de gendarmerie a également été mobilisé pour participer à ces recherches.

*****

Valenciennes (Nord) : L’important c’est de toujours essayer

La Voix du Nord / vendredi 21 décembre 2019

L’escorte avait été renforcée, mercredi après-midi, pour la comparution d’un prévenu pas comme les autres. M. R., 24 ans, est arrivé encadré de près au tribunal de Valenciennes. Et pour cause.
Vendredi dernier, il avait faussé compagnie à ses gardes après l’énoncé du verdict  : trois ans et trois mois de prison ferme pour menace de mort avec arme, en état de récidive, à Denain. Il est 20 h 35, ce vendredi 13 : M. R. et son complice viennent d’être condamnés et sont sur le point de regagner la maison d’arrêt. M. R. ne laisse pas le temps au policier de le menotter, lui donne un violent coup de coude et pousse le co-détenu sur les deux autres fonctionnaires avant de prendre la poudre d’escampette. [article payant – bref, malheureusement ils l’ont choppé; NdAtt.]

*****

Lyon : Il a défendu chèrement sa liberté ! 

Lyoncapitale / vendredi 20 décembre 2019

Le 16 décembre vers 23h30, un homme en état d’ivresse incendie une poubelle boulevard Émile Zola à Oullins. Un témoin appelle la police qui intervient rapidement et interpelle un individu de 25 ans, soupçonné d’avoir mis le feu.
Lors de son arrestation, il aurait insulté et menacé les policiers. Les pompiers également sur place l’ont transporté sous escorte à l’hôpital Lyon Sud en vue d’un examen médical. Lors du trajet, l’homme aurait également porté des coups de pied à la tête des policiers (3 et 4 jours d’ITT pour deux d’entre eux).
Une fois à l’hôpital, lors de son examen, le mis en cause a profité de l’intimité du secret médical pour prendre la fuite. Il a été à nouveau interpellé le 19 décembre, sur son lieu de travail, après des recherches effectuées par la Brigade de Sûreté Urbaine.
Placé en garde à vue, il a reconnu les faits et sera présenté au parquet ce vendredi 20 décembre pour « dégradations par incendie, outrage à agent public, violences aggravées, rébellion, menaces de mort et évasion« . L’homme comptabilise déjà 101 antécédents judiciaires.

This entry was posted in Anticarcéral, Evasions and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.