Maubeuge (Nord) : Une interpellation pour des attaques à la permanence des fafs

La Voix du Nord / mardi 17 décembre 2019

Une Maubeugeoise âgée de 54 ans a été interpellée il y a quelques jours alors qu’elle s’apprêtait à vandaliser la vitrine du siège de campagne du RN à Maubeuge. Ayant reconnu d’autres dégradations survenues ces dernières semaines, elle a été condamnée à du travail d’intérêt général.

Ciblé une première fois fin novembre par un jet de projectile, le local de campagne maubeugeois du Rassemblement national a été victime de plusieurs dégradations au cours des dernières semaines.
Principalement des jets de peinture. Une récurrence qui a conduit à une surveillance rapprochée du local situé avenue de France. En plus des sympathisants qui montent régulièrement la garde devant le bâtiment, les services de police ont mis en place un dispositif [article payant ; NdAtt.].

*****

Un trou dans la vitrine

CanalFM / samedi 23 novembre 2019

Le local se situe Avenue de France, soit l’artère principale pour rejoindre le centre-ville de Maubeuge. Cette nuit, la vitrine a été brisée par un jet de pavé et un ou des individu(s) ont tenté de rentrer dans le local. Aucun matériel n’a été volé selon les premiers éléments de l’enquête. La police sécurise en ce moment-même l’endroit. Le candidat du Rassemblement National Aymeric Merlaud demande au Maire Arnaud Decagny de « prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des différents candidats ».

This entry was posted in Antiélectoral, Antifa, Élections municipales de 2020 and tagged , , , . Bookmark the permalink.