Kervignac (Morbihan) : L’émetteur radio n’émet plus, il fume (MAJ 1312)

France 3 / mercredi 11 décembre 2019

Plusieurs antennes de radios publiques et privées sont sans voix depuis dimanche dernier sur l’agglomération de Lorient, suite à un incendie criminel sur le réemetteur de Kervignac, dans le Morbihan. Propriétaire du site, TDF a porté plainte. Tout est mis en œuvre pour rétablir les ondes.

Dimanche, un incendie a endommagé l’émetteur de l’opérateur TDF de Kervignac ( Morbihan) qui couvre ce périmètre. Pascal Devillers, délégué régional Nord/Ouest de TDF a confirmé ce mercredi matin avoir porté plainte pour incendie criminel. La gendarmerie de Lorient est chargée de l’enquête. Des vérifications et des analyses scientifiques sont en cours. Pour le moment, le parquet ne communique pas.
TDF a tout de suite engagé des travaux pour un retour à la normal qui devrait être opérationnel au plus tôt ce soir et au plus tard en fin de semaine selon Pascal Devillers.

En ce qui concerne les opérateurs téléphoniques, TDF a réussi a rétablir mardi l’énergie pour ses clients Bouygues, Orange, SFR et Free.
Du côté des radios publiques, France info qui ne passe pas par l’émetteur lorientais, a été épargnée. France Inter et France Bleu Breizh Izel ont été rétablies de façon provisoire. Problèmes à résoudre encore pour France Culture, France Musique et le Mouv’ .
Du côté des radios privées, manquent à l’appel : Virgin Radio, RFM, RTL, RMC, Hit West, Oui.FM. et Europe1 a trouvé une solution annexe.

*****

Mise à jour du 1312

Ouest-France / jeudi 12 décembre 2019

[…] Situé dans un espace isolé près d’un bois à Kernours, « le pylône n’est que partiellement touché. Les boîtiers informatiques qui se trouvent au sol dans une armoire ont entièrement brûlé », précise TDF qui « s’excuse pour la gêne occasionnée ».
Sur ce site, un relais de téléphonie mobile pour la 4G d’Orange a également été touché. « Les techniciens désinstallent ce qui a été brûlé et réinstallent des équipements neufs dans un local neuf sur le même terrain », précise TDF.
L’enquête de la gendarmerie se poursuit. Les auteurs ont dû franchir des clôtures pour accéder au site. Selon le commandant de la compagnie de Lorient, cet acte criminel n’était pas accompagné de revendication.
Le 11 octobre, un autre pylône de radiodiffusion situé à Plougastel-Daoulas (29) avait également été détruit par un incendie volontaire.

 

Le Télégramme / vendredi 13 décembre 2019

[…] « L’incendie d’un des plus gros émetteurs de la région a provoqué d’importants dégâts, principalement les locaux techniques installés au sol du site. Cela a interrompu la radio des douze radios présentes sur le site », indique TDF, propriétaire de l’émetteur. Les trois opérateurs de téléphonie mobile hébergés ont aussi été impactés.

« Depuis, toutes nos équipes ont été mobilisées pour rétablir le service au plus vite », assure le propriétaire de 18 000 infrastructures de ce type, qui a porté plainte. Toute la semaine, des techniciens étaient sur place pour nettoyer les équipements incendiés et endommagés et installer le nouveau matériel.

Plusieurs stations comme France Inter et France Bleu ont été rétablies au milieu de la semaine, Europe 1 a trouvé une alternative sur un autre moyen de diffusion. Ce vendredi, l’ensemble des radios a été remis en service.

This entry was posted in Antitech, Merdias and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.