Sospel (Alpes-Maritimes) : De la couleur pour la permanence de la députée anti-immigés

Nice Matin / mercredi 9 octobre 2019

Ce mercredi, à 9 heures du matin, la collaboratrice de la députée Alexandra Valetta-Ardisson s’apprête à ouvrir la permanence de Sospel lorsqu’elle découvre un désagréable et surprenant… tableau. Entre mardi à mercredi, des ballons de peinture bleue ont été projetés sur la porte et le mur.

À souligner que cet acte de vandalisme ne contient aucune inscription ni même de revendication. « C’est arrivé durant la nuit. Car mardi soir, ma collaboratrice avait fermé le local sans souci », analyse Alexandra Valetta-Ardisson. Et d’ajouter que depuis l’ouverture de son unique local sospellois – en décembre 2017 – la députée La République en marche (LREM) n’a jamais relevé le moindre acte de malveillance. […]
Présidente du groupe d’études sur les conditions d’accueil des migrants à l’Assemblée nationale, la députée a – en effet – développé une expertise sur l’ensemble des sujets liés à l’immigration. En début de semaine, lors du débat parlementaire sur la politique migratoire, Alexandra Valetta-Ardisson a interpellé le gouvernement sur la nécessité de se montrer plus ferme au sujet de l’immigration irrégulière. Pour l’élue des Alpes-Maritimes, la première difficulté est de calculer le nombre de personnes en situation irrégulière, faute « d’outil européen adapté » pour tracer ces migrants.
Cet acte de vandalisme à Sospel survient deux jours après son intervention sur l’immigration. Hasard du calendrier…ou pas ? Ce mercredi, la collaboratrice d’Alexandra Valetta-Ardisson a déposé plainte. Une enquête de gendarmerie a été ouverte. […]

This entry was posted in Antiélectoral, Contre les frontières and tagged , , , , . Bookmark the permalink.