Athènes (Grèce) : Revendication de l’attaque armé contre les flics à Exarcheia

athens.indymedia.org / vendredi 27 septembre 2019

Ce matin, 27 septembre, vers 2h30, le quartier d’Exarcheia a entendu la voix de 5 balles, qui venaient de la rue C. Trikoupi, pour attaquer le check-point militaire du MAT [la police anti-émeute grecque; NdAtt.] de cette rue. Les résultats de cette attaque armée ne sont pas encore clairs, mais nous supposons qu’il n’y a pas eu de policiers tués ou blessés.

Ceci est un avertissement pour ceux qui ont militarisé et occupé notre quartier ; puisqu’il y a une armée dans notre quartier, donc la réponse devrait elle aussi être armée ; ce que nous faisons, c’est rendre la violence que nous avons déjà reçue. Les vrais terroristes sont les États, pas nous, en tant que mouvement de résistance sociale.

Malheureusement, une partie de notre mouvement mène la résistance avec une lutte pacifique, ce qui est inacceptable, car à notre avis un mouvement de résistance pacifiste est un mouvement de résistance mort ; nous pensons donc que la violence, et surtout la violence armée, est nécessaire, contre toutes ces attaques que nous avons subie de la part de l’État.

Combattant.e.s anarchistes révolutionnaires armé.e.s (GANA)

This entry was posted in ACAB, International, Réflexions et débats sur l'attaque et l'anarchisme and tagged , , , . Bookmark the permalink.