Chilly-le-Vignoble (Jura) : Quand le maire joue la balance…

extraits de La Voix du Jura / vendredi 6 septembre 2019

Par deux fois en dix jours, des inconnus ont pris pour cible la voiture du maire de Chilly-le-Vignoble, près de Lons-le-Saunier. Celui-ci a dénoncé des incivilités sur sa commune. […]

Philippe Gricourt, le shérif… hem, le maire, avec sa voiture


« Ce sont quelques jeunes de 15/16 ans qui posent problème depuis deux ou trois ans », reconnaît le maire. […] Face à ces incivilités et dégradations à répétition, le maire ne baisse pas les bras. Il a déjà rencontré les parents des jeunes en question, mais, surtout, a porté plainte auprès de la gendarmerie. Aperçus par des témoins à proximité de lieux dégradés, les jeunes ont alors été entendus. Mais suite à ces auditions, par deux fois en dix jours, des « anonymes » s’en sont pris à la voiture du maire, stationnée devant chez lui, en brisant des vitres.
« Cette année, on monte en gamme », constate donc Philippe Gricourt. « Le local associatif a été fracturé, ma voiture est dégradée, j’estime qu’on a franchi une limite. »
Il espère donc que l’intervention des gendarmes va suffire à calmer le jeu, mais surtout, que le Procureur de la République donnera une suite au dossier. « Il faut une décision forte », conclut-il, estimant qu’une peine de travail d’intérêt général trouverait là tout son sens.

This entry was posted in Antiélectoral, Portraits de collabos and tagged , . Bookmark the permalink.