Hamilton (Canada) : Encore des queers arrêté.e.s – et de la solidarité un peu partout

Hamilton (Canada) : Encore des queers arrêté.e.s

North-Shore.info / vendredi 28 juin 2019

A Minneapolis, USA

Le jour du 50ème anniversaire de l’émeute de Stonewell [le 28 juin 1969, lors de l’énième descente des flics dans le bar Stonewall Inn, les personnes présentes, en majorité gays, lesbiennes et trans, s’en prennent aux bleus, déclenchant deux jours d’émeutes dans le quartier de Greenwich Village, à New York; NdAtt.], et lors de la Journée d’action en soutien des défenseurs.euses du Pride de Hamilton, la police de la ville a arrêté deux personnes de plus. Deux personnes de plus arrêtées pour répondu à la queerphobie et à la transphobie, à la misogynie et au suprémacisme blanc. Cela porte le nombre total des arrestations à cinq. Cinq queers qui ont été.e.s prises pour cible, harcelé.e.s et arrêté.e.s C’est plus qu’assez. Montrez votre amour et votre rage – venez ce soir à 20h30 à Gore Park pour la manifestation We Make Us Safe: Drop the Charges! Free Cedar! [Nous nous défendons : abandon des charges ! Liberté pour Cedar !] Parce qu’aujourd’hui plus que jamais c’est claire que la police et les politiciens ne nous défendent pas, et qu’on doit montrer à Hamilton un peu de fierté queer résistante.

*****

San Francisco (USA) : Action en solidarité avec Cedar

North-shore.info / dimanche 30 juin 2019

On a collé les serrures de l’entreprise gentrificatrice Manny’s et tracé un A cerclé et « Liberté pour Cedar ». Manny’s est dirigé par un cadre du Parti Démocrate qui a travaillé comme conseiller LGBT auprès de l’administration Obama, ainsi que comme principal collecteur de fonds pour la campagne de Hillary Clinton dans la Silicon Valley. Son café est une tentative flagrante et sinistre de reconvertir les sentiments révolutionnaires dans du théâtre électoral de merde. Cet aspirant politicien est littéralement en train de vendre des livres de Frantz Fanon et James Baldwin tout en hébergeant des lectures du rapport Mueller [du nom du procureur spécial qui enquête sur le financement russe à la campagne électorale de trump; NdAtt.]. Il a eu le culot, dans un article sur le café, de comparer sa vulgaire auto-promotion aux émeutes de la Compton Cafeteria [émeute qui a eu lieu en août 1966, à San Francisco, quand des personnes LGBT ont affronté la police; NdAtt.] et du Stonewall Inn. Il fantasme de son entreprise comme d’un centre social pour #TheResistance dans un quartier qui a subi des vagues brutales d’expulsions locatives et dont la longue histoire de résistance réelle est menacée d’être effacée. Plusieurs des serrures que nous avons collées étaient celles des portes empêchant les sans-abris de dormir dans les alcôves de l’entreprise. Nous espérons que ce petit geste mette en lumière l’hypocrisie de son « engagement civique ».

Cette attaque est une contribution à l’effort de basse intensité pour faire chier Manny’s, qui a inclus des rassemblements, des collages et l’expropriation de livres. Il y a un boycott de l’espace qui continue, mais il est clair qu’il faut agir davantage.

C’est facile d’attaquer !
Libérté pour Cedar !
Allez !

*****

Une banderole en solidarité avec Cedar, sur la fougueuse Rigaerstrasse, Berlin, le jeudi 27 juin :

A Toronto, des anarchistes se sont baladé.e.S dans les rues avec des banderoles et ont diffé des tracts. Des affiches ont été collées sur un bus de la compagnie GO bus, qui assure la liaison entre Toronto et Hamiton.

Devant l’église baptiste

Sur le bus

This entry was posted in Contre le patriarcat, International, Nique la justice and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.