Saint-Avold (Moselle) : Un mauvais quart d’heure pour la mairie, qui se fait de la thune avec les horodateurs

Le Républicain Lorrain / mardi 11 juin 2019

Plusieurs horodateurs implantés au centre-ville de Saint-Avold ont passé un mauvais quart d’heure pendant le week-end de la Pentecôte. Les services municipaux de police de Saint-Avold ont en effet eu la mauvaise surprise de découvrir ce mardi matin plusieurs appareils partiellement ou complètement recouverts de peinture, et donc hors d’usage puisque la fenêtre d’information est devenue illisible. Au moins cinq d’entre eux ont fait l’objet de dégradations, comme rue de Gaulle, rue des Moulins ou sur le parking du Nouveau centre.

De telles dégradations peuvent surprendre. Rappelons que le dernier événement de ce genre remonte au 30 novembre dernier, il avait une ampleur conséquente puisqu’une quarantaine d’horodateurs (soit la quasi-totalité des appareils installés au centre-ville) avaient été aspergés de peinture noire ou rouge. Une matière qui s’enlève facilement, mais demande une certaine mobilisation du personnel municipal pour permettre à ces objets de retrouver un aspect normal.

This entry was posted in Antiélectoral, Gentrification toi-même ! and tagged , , . Bookmark the permalink.