San Francisco (USA) : Le consulat d’Indonésie repeint en solidarité

325 / lundi 3 juin 2019

Le 1er juin, à San Francisco, une petite foule de plus de 20 anarchistes a mené une attaque en solidarité avec nos compas dans la prétendue Indonésie, où plus de 600 anarchistes ont été interpellé.e.s ce Premier mai. Nous avons jeté 60 bombes de peinture sur le consulat d’Indonésie et l’avons lourdement taggué avec des A cerclées, pour envoyer un message au gouvernement indonésien : malgré la distance qui nous sépare de nos compas, l’État n’est pas en sécurité et sera toujours la cible d’attaques.

Les actions des compas indonésiens, des simples graffitis sur des murs, nous ont parlé. Dans les images qui ont retracé leur action et dans leur appel à la solidarité, nous avons reconnu des amis, de l’autre côté de cet océan qui se meurt. Encore plus qu’exprimer notre mépris pour l’État indonésien, nous voulons envoyer notre amour aux compas qui luttent à l’intérieur, et contre, ses fausses frontières. Férocité et force pour ceux/celles qui font face à la répression et celles/ceux qui sont en cavale.

Si nous agissons en solidarité, ce n’est ni par obligation, ni par devoir. Nous agissons par joie. Il n’y a pas de remède plus efficace contre le désespoir que le rire de la conspiration.

Solidarité avec tous les peuples autochtones de Papouasie occidentale et des autres territoires, qui résistent à la colonisation indonésienne, au génocide et à l’exploitation minière et forestière.

Le consulat d’Indonésie à San Francisco est situé à North Beach, un quartier où des anarchistes se sont organisé.e.s, ont saigné, ont combattu, ont tué et sont mort.e.s pendant des générations, depuis le début du siècle dernier. Pédant presque un siècle, North Beach a été le terrain d’un combat anarchiste inter-racial et internationaliste et nous portons avec nous cet esprit avec plaisir et honneur ! La mémoire de nos compas mort.e.s, partout dans le monde, nous a guidé dans notre attaque contre cet État colonial, répressif et génocide qui est l’Indonésie.

Nous appelons à des actions en solidarité, à l’international, pendant tout le mois de juin. Toutes les ambassades, les consulats et les entreprises qui travaillent en Indonésie sont des cibles. (Nous voudrions donner une attention particulière, ici, à l’ordure Freeport-McMoRan, qui exploite en Papouasie occidentale la plus grande mine d’or au monde, ainsi que la deuxième plus grande mine de cuivre, tout en étouffant la forêt tropicale et en participant  activement au génocide des peuples autochtones là bas).

Pour un juin noir et un 2019 noir !

Pour le dire avec les mots du Front antifasciste de Bandung : « Nous faisons en sorte que notre rage continue à se cristalliser et à grandir jusqu’à quand, un jour, nous devenions une énorme force de colère. Nous exhortons tous nos compas (où que vous soyez) à maintenir en vie le feu de la résistance. »

La solidarité est notre arme !
L’internationalisme est notre force !
La flamme noire brille lumineuse sous la lune décroissante !

des anarchistes

This entry was posted in International and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.