Œillères solidaires

Infokiosques / lundi 20 mai 2019

Ce texte a été écrit en réaction à un article sur la solidarité publié dans le journal anarchiste Kairos. Dans cet article, « on parle de limiter sa solidarité aux personnes qui adoptent un certain type de comportement face à la justice, et de ne pas idéaliser les détenu.es. Très bien, j’ai envie d’ajouter que visiblement, il ne semble pas très malin d’idéaliser les anarchistes non plus, et pour moi incomplet de se préoccuper uniquement de leur comportement face aux keufs et à l’enfermement.

Ma réflexion part notamment du constat que de nombreuses personnes dites « compagnonnes » se retrouvent impliquées dans des histoires d’agressions ou de viol, d’autres dans des dynamiques autoritaires, et qu’encore plus nombreuses sont celles qui ne veulent pas prendre position sur ces thématiques. Et que lorsque ces personnes subissent la répression, les initiatives de solidarité fleurissent, parce que se sont des personnes « en révolte ». »

Pour télécharger le texte, ici (sur Infokiosques on le trouve aussi mis en page pour impression).

This entry was posted in Quelques brochures, Réflexions et débats sur l'attaque et l'anarchisme and tagged , . Bookmark the permalink.