Sucy-en-Brie (Val-de-Marne) : La caméra, la meuleuse et la poukave

Le Parisien / vendredi 3 mai 2019

Les étincelles apparues dans la nuit de jeudi à vendredi rue Maurice-Berteaux à Sucy n’ont laissé aucun doute à ce riverain qui a passé sans attendre un coup de fil à Police Secours.
Un homme de 18 ans a été interpellé vers 2 heures du matin par les policiers du commissariat de Boissy-Saint-Léger alors qu’il tentait de scier le mât qui supporte une caméra de vidéosurveillance avec une disqueuse. Avec l’aide d’un complice, qui a pris la fuite. Arrivés dans le secteur, les policiers ont monté rapidement une surveillance et sont parvenus à interpeller l’un d’eux. Cet homme de 18 ans devait être déféré vendredi soir au tribunal de Créteil.

Le mât en question avait déjà été pris pour cible au mois de janvier. C’est un homme qui promenait son chien qui avait alors été témoin de la scène. Le mât avait été coupé aux deux tiers, à un peu plus de 1 m de hauteur.

Sans surprise, il supporte une caméra très bien placée. Située dans le quartier de la Fosse-Rouge, « elle donne en face d’un point de deal » explique une source proche de l’enquête.
L’homme qui vient d’être interpellé a justement déjà été interpellé plusieurs fois comme vendeur de produits stupéfiants à cet endroit. « Il est également connu pour de nombreux cambriolages dans le quartier » poursuit la même source. Il avait d’ailleurs une condamnation à dix mois de prison avec sursis pour un vol par effraction.
Son complice a réussi à prendre la fuite à l’arrivée des policiers. Mais il a laissé derrière lui une paire de gants, une cagoule et un bonnet, cachés sous une voiture.

Comme en janvier, les services techniques de la mairie de Sucy, une ville qui compte 25 dispositifs de ce type, sont intervenus pour s’assurer que l’état du mât attaqué ne présentait pas de danger. Depuis le mois de novembre, trois mâts sont particulièrement ciblés par les vandales.

This entry was posted in Anti-caméras and tagged , . Bookmark the permalink.