Marseille : Le carnaval au soleil ? Les tisons !

Europe 1 / lundi 11 mars 2019

Le carnaval du quartier de La Plaine, à Marseille, a dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre dimanche après-midi, et de nombreuses dégradations ont été commises. Vitrines de magasins brisées, scooters et poubelles incendiés, caméras de vidéosurveillance détruites : sept personnes ont été interpellées dimanche soir à Marseille à l’issue du carnaval organisé dans le quartier de La Plaine, dont la rénovation est vivement contestée par des habitants depuis des mois. Le carnaval, qui avait débuté dans l’après-midi et rassemblé 3.400 personnes selon la police, a dégénéré en fin de manifestation et des affrontements ont éclaté jusqu’à 1h du matin entre les forces de l’ordre et quelque 300 manifestants.

Deux policiers ont été blessés lors des échauffourées, a indiqué la direction départementale de la sécurité publique (DDSP). L’Arc de Triomphe de la porte d’Aix a été taguée, des bombes agricoles jetées sur les policiers et « beaucoup d’établissements bancaires » vandalisés. Dans l’après-midi, des personnages en carton pâte caricaturant notamment le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin avaient été promenés dans la ville par les participants du carnaval, organisé chaque année.

La Provence / lundi 11 mars 2019

Scènes de guérillas urbaines hier soir dans le quartier de La Plaine et vers la Porte d’Aix. Selon nos informations, entre 100 et 150 personnes se sont opposées hier soir aux forces de l’ordre en marge du carnaval de La Plaine.
Outre l’Arc de Triomphe taggué sur toutes ses façades, du mobilier urbain a été dégradé en différents endroits. Des containers ont été incendiés. La vitrine d’une banque a été saccagée.
Des heurts concentrés en soirée autour des travaux menés sur la place Jean-Jaurès. Selon une source policière, il y a eu plusieurs tentatives pour faire tomber les murs encerclant le chantier.
Au total, sept personnes ont été interpellées pour violence sur personne dépositaire de l’autorité publique. Elles ont toutes été placées en garde à vue.

*****

Les couche-tard et le chantier…

extrait de Marsactu / lundi 11 mars 2019

Au milieu de la nuit de dimanche à lundi, la place Jean-Jaurès en chantier a été une nouvelle fois le théâtre d’affrontements, prolongement de ceux déjà esquissés durant l’après-midi, lors d’un face à face avec les forces de l’ordre en marge du carnaval. Selon La Provence, les agents de sécurité ont aussitôt prévenu les forces de l’ordre qui sont intervenues pour repousser la centaine d’individus qui tentaient d’occuper le chantier. Toujours selon le quotidien, sept interpellations ont eu lieu au cours de cette intervention et un policier a été blessé. […]

This entry was posted in General and tagged , , . Bookmark the permalink.