Sartouville (Yvelines) : Six lycéens interpellés pour les heurts de décembre

Le Parisien / jeudi 10 janvier 2018

Six lycéens, âgés de 16 à 18 ans ont été interpellés, mercredi matin, à Sartrouville et dans les communes voisines. Ils sont soupçonnés d’avoir bloqué l’entrée des lycées Jules Verne et Evariste Gallois, à Sartrouville, lors d’une manifestation qui avait dégénéré en scène de violence le 10 décembre dernier.

Ce lundi-là, vers 8 heures, une centaine de jeunes bloque réunis devant le lycée Jules-Verne avaient agressé les policiers municipaux qui tentaient de les contenir. Les fonctionnaires avaient reçu des pierres et leur voiture, une Renault Dacia Duster avait été retournée et endommagée. Trois policiers avaient été blessés lors de cette journée de violence, l’un d’eux souffrant d’une plaie à la jambe. Les réparations pour la voiture de la police municipale se monteront à 18 000 €. Les vitrines de plusieurs magasins et du mobilier urbain ont également été dégradés et des poubelles incendiées.

L’exploitation des images de vidéosurveillance de la commune permet d’identifier cinq mineurs et un majeur qui fréquentent tous les bancs du lycée Jules-Verne. L’un d’eux est déjà connu des services de police. Mercredi, cinq d’entre eux ont été arrêtés à leur domicile et le sixième, absent lorsque les policiers se sont présentés chez lui, s’est constitué lui-même prisonnier dans la journée.

Placés en garde à vue au commissariat de Sartrouville, ils sont tous passés aux aveux. Lors des perquisitions les forces de l’ordre ont mis la main sur des vêtements correspondant à ceux remarqués sur les images captées par les caméras de la ville. Ils ont tous été remis en liberté dans la soirée. L’enquête se poursuit.

This entry was posted in Brûle ton école, Nique la justice and tagged , , , , . Bookmark the permalink.