Gap : Jusqu’à 4 mois de prison ferme les “sept de Briançon”

France3 / jeudi 13 décembre 2018

Les « sept de Briançon » ont écopé de peines allant 6 de prison avec sursis à 4 mois ferme. Cinq semaines après leur procès, les sept de Briançon ont été fixés sur leur sort ce jeudi. Les militants, une Italienne, un Suisse, un Belgo-Suisse et quatre Français, âgés de 22 à 52 ans, sont poursuivis pour avoir aidé des migrants à entrer en France lors d’une manifestation au printemps dernier. Deux des 4 Français, déjà condamnés par le passé et également poursuivis dans ce dossier pour rébellion, ont écopé de la peine la plus lourde. Les cinq autres, condamnés à du sursis ont tous indiqué qu’ils feraient appel dans les dix jours.

[…] Ces peines sont conformes aux réquisitions du procureur faites au procès le 8 novembre. Raphaël Balland avaient requis 12 mois de prison dont 4 ferme pour deux des prévenus déjà condamnés par le passé et par ailleurs poursuivis pour rébellion. Pour les cinq autres prévenus des peines de six mois de prison avec sursis ont été requis, la circonstance aggravante de « bande organisée » n’ayant pas été retenue. […] La justice leur reproche d’avoir facilité l’entrée d’une vingtaine de migrants lors d’une manifestation organisée le 22 avril, en mêlant les clandestins à la foule des marcheurs, et en forçant un barrage policier. […]

This entry was posted in Contre les frontières, Nique la justice and tagged , , . Bookmark the permalink.