Besançon : Incendie de bagnoles, troisième épisode

Sans Attendre Demain / dimanche 4 novembre 2018

« Quatre véhicules représentatifs des institutions de la ville ont été visés à Besançon par un ou plusieurs individus, dans la nuit de jeudi à vendredi, en plein centre-ville. Trois ont été incendiés. Un se trouvait rue de la Mouillère, un autre rue d’Alsace et le dernier vers le pont de Bregille. Un quatrième véhicule a été dégradé rue du Tunnel, son pare-brise fracassé à coup de pierre. Un homme a été surpris par une résidente du quartier, qui est parvenue à le faire fuir avant qu’il ne mette le feu à la voiture. »

Mise-à-jour, 04.11.2018: Dans l’édition papier du 03.11.2018, les journaleux en disent davantage sur ces mystérieuses « institutions de la ville » ciblées. C’est une fois de plus l’Est Républicain qui a été attaqué : une de ses voitures est partie en fumée rue de la Mouillère, tandis qu’une autre s’est fait briser son pare-brise avec des pierres rue du Tunnel. Rue d’Alsace, c’est une voiture Citiz, réseau de voitures en libre-service, qui est partie en fumée. Enfin, la voiture garée au pont de Bregille appartenait au « Conservatoire ».

This entry was posted in Gentrification toi-même !, Merdias and tagged , , , , . Bookmark the permalink.