Montanaso Lombardo (Italie) : Les serres du centre de recherche CREA détruites

Cracher dans la soupe / vendredi 26 octobre 2018

Dans la nuit du 2 octobre, une demi-lune complice qui discrètement guidait nos pas mais sans trop nous exposer, nous sommes entrés dans les propriétés du centre de recherche CREA de Montanaso Lombardo (LO). Nous avons dévasté les quatre grandes serres de l’institut, détruisant presque toutes les plantes expérimentales qu’ils contiennent.

Il n’est pas étonnant que les médias aient gardé le silence sur ce fait, malgré les graves dommages causés à leurs recherches : en effet, les centres de recherche du CREA sont sous le contrôle direct du gouvernement, qui a tout intérêt à dissimuler les actions qui mettent les bâtons dans les roues de ses projets.

Le CREA traite le séquençage et le génie génétique des plantes et de la modernisation hyper-technologique de l’agriculture et de l’élevage. Ses dernières recherches, financées par le gouvernement, portent sur le développement des de ce que l’on appelle les OGM 2.0.

Nous ne regarderons pas passivement l’énième projet qui manipule le vivant en en détruisant la spontanéité, au nom du profit. Avant de partir, nous avons laissé de gros tags à l’intérieur des serres : « NO BIOTECH », « NI ANCIEN NI NOUVEAU OGM », « HAMBACH RESISTE ». Solidarité avec ceux qui luttent pour la défense de la terre contre la civilisation industrielle. Un salut complice aux compagnons et  compagnonnes touchés par les opérations Scripta Manent et Panico.

Des anarchistes contre la misère de l’existant

 

[Publié sur roundrobin.info]

 

This entry was posted in Antitech, International and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.