Cagliari (Italie) : Opération contre les internationalistes du YPG – des micros et un GPS dans la voiture d’un compagnon

NoBorderSard / mercredi 10 octobre 2018

Hier, suite à un dysfonctionnement du commodo des phares, on a retrouvé des micros dans la voiture d’une des personnes sous enquête pour l’opération répressive du 15 septembre [quand la DIGOS a mené trois perquisitions contre des compagnons qui, à leur avis, auraient été des « foreign fighters » dans les rangs du YPG au Rojava, le tout agrémenté de l’immanquable accusation d’association subversive ; NdAtt.].

Il s’agir, plus précisément, de deux micros positionnés au dessus de la tête du conducteur, près de la jonction de la tapisserie du ciel avec le pare-brise, ainsi que d’un GPS positionné dans le cadre des fusibles. Le tout était alimenté par une connexion au câble des phares, d’où son dysfonctionnement.

On se rappellera que le mois dernier un dispositif semblable, pour ne pas dire égal, à été retrouvé dans la voiture d’un autre compagnon… et que, dans les derniers mois, des micros ont été retrouvées à quatre reprises.

This entry was posted in International, Les outils de l'ennemi and tagged , , , , . Bookmark the permalink.