Prison de Beauvais : Quand les matons fourrent leur nez partout…

Le Parisien / vendredi 3 août 2018

Un gardien de prison de Beauvais (Oise) a été grièvement blessé ce jeudi peu après 17 heures au centre pénitentiaire de la ville. Trois agents étaient chargés de procéder à la fouille de la cellule d’un détenu placé à l’isolement. « Un homme connu pour des faits de braquage et condamné à plusieurs années de prison », souligne une source proche du dossier.

Sans raison apparente, si ce n’est le refus de laisser la fouille se dérouler, le détenu s’en est alors pris aux trois surveillants. L’un d’entre eux a été frappé en plein visage. Sérieusement touché, il a été transporté en urgence à l’hôpital de Beauvais. « Selon les premières constatations, il a le nez cassé, souligne Joris Ledoux, secrétaire régional Unsa Justice en Picardie. Il doit passer des examens car la cloison nasale serait déplacée, et cela pourrait nécessiter une opération. » Les deux autres surveillants, eux aussi frappés, ont été plus légèrement blessés. « Nous devenons des cibles, c’est intolérable, dénonce Joris Ledoux [le connard ci-dessous; NdAtt.]. Pour pouvoir faire face à ces détenus dangereux, nous avons besoin de moyens. »

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , . Bookmark the permalink.