Besançon : La permanence « En Marche » taguée… et les murs s’expriment contre la police

Sans Attendre Demain / Lundi 9 juillet 2018

Durant le week-end des 7 et 8 juillet, la façade de la permanence « En Marche » a une nouvelle fois été taguée. Un des slogans tagués fait référence au maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, un des plus fidèles serviteurs de Macron, qui, en plus de voir exaucer ses voeux d’obtenir encore plus de policiers avec la nouvelle réforme « Police de proximité », a été choisi il y a quelques semaines pour présider le nouvel institut de formation LREM:

Par ailleurs, les murs de la ville semblent avoir exprimé leur haine de la police ces derniers jours, notamment depuis l’assassinat policier au Breil dans la soirée du mardi 4 juillet:

This entry was posted in ACAB, Anticarcéral, Nique la justice and tagged , , . Bookmark the permalink.