Metz : Des petites mains sur les rails…

Le Républicain Lorrain / mercredi 27 juin 2018

Aujourd’hui, mercredi 27 juin, un acte de malveillance a eu lieu sur les voies à Metz Chambière. A 7h40 ce matin, le conducteur du TER Thionville 7h16 – Metz 7h44 qui transportait deux cents voyageurs a rencontré un choc anormal au niveau de Metz Chambière, entre la gare de Metz-Nord et la gare de Metz-Ville.
Le conducteur a stoppé le train, pris immédiatement les mesures de sécurité et procédé à l’examen de la voie. Il a découvert du ballast et des pierres posées volontairement sur le rail. Lors du retour vers son train, de nouveaux obstacles étaient présents sur la voie.

Cette situation a conduit à détourner les circulations via Metz-Devant-Les-Ponts allongeant les temps de parcours d’environ quinze minutes. Vincent Téton, Directeur régional TER Grand Est condamne « avec la plus grande fermeté cet acte de malveillance inacceptable qui a fortement pénalisé nos voyageurs à une heure d’affluence ce matin entre Metz et Luxembourg ».
La Direction SNCF Grand Est a décidé de porter plainte contre X. L’enquête déterminera les circonstances exactes de ces événements. Le service normal a repris à 11h10.
Au total, cette perturbation a provoqué un retard de 1h17 du TER. 27 autres trains (TER, TGV et Fret) ont été impactés avec des retards compris entre 5 minutes et 51 minutes.

This entry was posted in Bloquer les flux, Contre le Travail and tagged , , . Bookmark the permalink.