Antibes : Passer l’examen ? Plutôt taper sur le responsable !

Nice-Matin / jeudi 7 juin 2018

C’est pendant un examen de français, ce lundi 4 juin, dans le cadre du Certificat de formation générale (CFG) que passaient des élèves au sein des locaux du collège Pierre-Bertone à Antibes, que le responsable de la section Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté) a été agressé par deux jeunes.

« Il s’agit de jeunes dépendants de foyers d’accueil d’enfants, gérés par la Protection judiciaire de la jeunesse », explique Marie-Hélène Aubry, de l’inspection académique.
Pendant l’examen, l’un des jeunes particulièrement agité aurait subi les remontrances des encadrants, dans un premier temps. Avant d’être expulsé de la salle d’examen car il ne se calmait pas.
Une fois dehors, le responsable du collège, garant de la bonne organisation de l’examen, devait le raccompagner auprès des éducateurs de la PJJ qui se tenaient un peu plus loin. C’est à ce moment qu’une altercation a éclaté, le collégien poussant puis frappant au visage le responsable.
Pendant l’altercation, ils auraient involontairement ouvert la porte de la salle d’examen. Trois jeunes se seraient alors levés pour intervenir. L’un d’eux aurait ainsi également frappé à la tête la victime.
Pris en charge par un médecin, et ce même s’il tenait à poursuivre l’encadrement de cette journée d’examen, deux jours d’ITT lui ont été prescrits et ses lunettes ont été cassées.
Sous la responsabilité de la PJJ, les deux jeunes ont été raccompagnés dans leur foyer de Nice. Le premier agresseur, majeur depuis le mois d’avril, ne dépendait plus du foyer au moment des faits mais il avait été préalablement inscrit à l’examen. Le second, âgé de 15 ans, dépendait toujours du foyer.
Ils ont été interpellés ce jeudi 7 juin et déférés dans la foulée. Devant le parquet de Nice pour le jeune mineur et devant le parquet de Grasse avec comparution immédiate pour le jeune majeur. Le responsable de la section Segpa du collège Pierre-Bertone a déposé plainte contre ses deux agresseurs.

This entry was posted in Brûle ton école and tagged , . Bookmark the permalink.