Lille : Stop au spécisme – épisode 3

La VDN / lundi 4 juin 2018

Après avoir ciblé la boucherie de la rue Esquermoise et une poissonnerie de la rue Gambetta, des militants vegans ont cette fois visé le restaurant Canard Street, ce lundi, vers 4 h, à Lille. La façade a été taguée d’un «  Stop spécisme ». Et la vitrine a été étoilée par des jets de pierres, avec une petite dizaine d’impacts au total. Nous avons pu regarder les images de vidéosurveillance de l’enseigne. On y voit les auteurs de ces dégradations : deux individus habillés en noir, au visage dissimulé et portant chacun une capuche. Une fois le caillassage terminé, ils se sauvent en courant. La scène dure moins de deux minutes.


Les employés de Canard Street ont récupéré quatre pierres, ressemblant à des pavés. Elles seront récupérées par la police afin de rechercher des traces d’ADN. Nicolas, l’un des deux patrons associés, va porter plainte. Il ne veut toutefois pas faire d’amalgame. «  Nous avons reçu des messages de soutien de la communauté vegan. Il ne faut pas jeter l’opprobre sur elle. Cet acte a été commis par deux extrémistes. »

This entry was posted in Liberté animale and tagged , , . Bookmark the permalink.