Nouméa : S’en prendre aux commerces

Les Nouvelles Calédoniennes / jeudi 31 mai 2018

Au moins deux commerces situés avenue du Général-de-Gaulle, dans le quartier de l’Orphelinat, à Nouméa, ont fait l’objet de dégradations dans la nuit de mardi à mercredi. Mais le nombre d’enseignes concernées pourrait être plus élevé, selon des témoignages de commerçants.
En arrivant à l’agence de location de véhicules Avis, hier matin, le personnel a immédiatement remarqué les deux impacts sur la porte d’entrée. Deux éclats d’une quinzaine de centimètres de diamètre environ dans le verre Securit et un point d’impact central qui, à première vue, aurait pu laisser penser à la trace laissée par le projectile d’une arme. Si l’enseigne a déjà fait l’objet d’effractions et de tentatives d’effraction, c’est la première fois qu’un impact aussi net est relevé sur sa devanture. Toutefois, aucun vol n’est à déplorer cette fois-ci.

Un peu plus bas sur l’avenue, en face du parking du Carrefour Market, la porte d’entrée du magasin JKR Marine porte également la trace de dégradations. « Ils ont cassé une vitre mais ne sont pas rentrés », explique le responsable du magasin, qui dit son ras-le-bol après cette nouvelle détérioration : « Nous avons eu deux cambriolages et trois vitres cassées depuis le début de l’année, c’est insupportable, on va devoir mettre du grillage », lâche l’intéressé, visiblement excédé.
Quant à l’impact sur la vitre, le responsable évoque « peut-être un caillou ou un coup de marteau », tant la marque est précise. Là aussi, il ne s’agirait pas d’une trace laissée par le projectile d’une arme à feu.
Selon nos informations, d’autres magasins du secteur auraient subi des dégradations similaires ces derniers jours. […]

Cambriolages : treize interpellations à Nouméa la semaine dernière

Depuis le début du mois de mars, le haussariat a pris l’habitude de communiquer le résultat d’un dispositif spécialement mis en place après la recrudescence des exactions commises dans les commerces : celui des patrouilles anti-cambriolages. Un dispositif qui est notamment renforcé au cours des week-ends, période au cours de laquelle les actes sont généralement commis.

Ainsi, au cours de la semaine dernière, 13 suspects ont été interpellés à Nouméa dans le cadre d’affaires de cambriolages. En zone police, jusqu’à sept équipages ont été engagés sur les zones industrielles ou commerciales de Nouméa durant le week-end.

Sur le reste de la Grande Terre (hors Nouméa), 86 gendarmes ont mené 20 opérations « anti-délinquance ». Deux personnes ont été interpellées au cours de la semaine.

This entry was posted in Bouffe du riche, Les affameurs and tagged , , , . Bookmark the permalink.