Fameck (Moselle) : Hourra pour les casseurs de caméras !

Le Républicain Lorrain / samedi 10 mars 2018

Durant le mois de janvier, le système de vidéosurveillance de Fameck a été la cible d’une série de dégradations. Le 13 janvier, après s’en être pris au mobilier urbain et aux poubelles, plusieurs individus ont détruit les caméras du secteur de la rue d’Anjou. Rebelotte une semaine plus tard. En trois nuits, pas moins de douze caméras ont été discrètement saccagées parfois à coups de barre de fer. Un préjudice de près de 40 000 € pour la ville et les bailleurs sociaux.

L’enquête menée par les gendarmes de la brigade de Fameck a cependant permis d’identifier les casseurs originaires de Fameck, Thionville et Uckange. Trois ont été interpellés mercredi. Tous mineurs au moment des faits, ils ont été laissés libre à l’issue de leur garde à vue mais seront convoqués devant le juge des enfants en vue de leur mise en examen pour destruction aggravée de bien appartenant à autrui. Un quatrième individu mineur a également été identifié. Il n’a pas reconnu les faits mais sera condamné par ordonnance pénale (une procédure de jugement simplifié).

This entry was posted in Anti-caméras and tagged , , . Bookmark the permalink.