Grèce : Des nouvelles sur la situation de Konstantinos Giagtzoglou et la solidarité

reçu par mail / lundi 26 février 2018

Le compagnon Konstantinos Giagtzoglou est en grève de la faim depuis 5 jours et en grève de la soif depuis 2 jours. Aujourd’hui il a été emmené à l’infirmerie de la prison [de Larissa; NdAtt.] après s’être senti mal. Maintenant, il pèse 55kg (avant il pesait 61kg). Malgré les promesses du Ministère de la Justice, à cette date (lundi) il n’y a pas eu de nouvelles à propos de sa demande d’être transféré de façon stable à la prison de Korydallos.

Concernant les action de solidarité, quelques dizaines d’anarchistes ont occupé le bâtiment central de l’Université Nationale, à Athènes, dans le centre-ville.

– Un groupe d’anarchistes a attaqué l’extérieur de la prison de Volos avec des cocktails Molotov, le 25 février.
– Un groupe d’anarchistes a attaqué des flics anti-émeute stationnés dans le quartier d’Exarcheia, à Athènes,  le 25 février [pour plus de détails sur ces deux attaques, voir ici; NdAtt.].
– Un groupe d’anarchistes a attaqué des banques et des bureaux d’entreprises, dans la rue centrale de la ville de Patras, le 26 février.
– Une cellule de la Fédération Anarchiste Informelle nommé « Collaboration de anarchistes inflexibles – FAI/FRI » a revendiqué 5 attaques incendiaires contre des véhicules de fachos bien connus, les bureaux d’une télé d’extrême droite, une voiture diplomatique et les bureaux d’une entreprise de vêtement branchés appartenant à la femme du chef du parti « Nea Democratia » (il s’agit du plus gros parti de droite en Grèce, qui incarne aujourd’hui l’opposition au parlement)

Un groupe de compagnon.ne.s de Ntinos

This entry was posted in Anticarcéral, International and tagged , , , . Bookmark the permalink.