Gênes (Italie) : Des nouvelles du procès contre le compagnon Carlo

Anarhija.info / mercredi 7 février 2018

Le compagnon anarchiste Carlo di Marco, de Gênes, nous informe que le 7 février a eu lieu le procès en appel contre lui pour « provocation à des crimes et délits ». Le Procureur a demandé une condamnation de 3 ans et 2 mois de prison. La sentence sera donnée le 26 février.

Pour rappel, la maison de Carlo avait été perquisitionnée le 28 avril 2015 par le ROS [groupe d’investigation et d’interventions spéciales des Carabinieri ; NdAtt.], dans une enquête pour « incitation à effectuer des actes de terrorisme, précisément l’incitation à perpétrer des actions directes (c’est à dire des actes de violence avec des finalités de terrorisme) et apologie du délit de lésions, aggravé par la finalité de terrorisme, contre Roberto Adinolfi, en date du 7 mai 2012, revendiqué le 12 mai 2012 par le Noyau Olga /FAI-FRI », en rapport avec le texte « Pour ceux qui ne se dissocient pas » (publié sur Informa-Azione et signé à son nom), en réponse au texte « Les points sur les i », texte de dissociation que certains génois ont écrit vis-à-vis des compagnons Alfredo et Nicola, qui ont attaqué Adinolfi.

Le 15 novembre 2016, Carlo avait été condamné en premier degré à 14 mois [le compagnon est libre, cette condamnation n’étant pas encore définitive; NdAtt.], pour « apologie », tandis que l’aggravation de terrorisme et récidive était tombée.

Solidarité avec Carlo et ceux qui ne se dissocient pas !

 

This entry was posted in International, Nique la justice and tagged , . Bookmark the permalink.