Besançon : Attaque de la chapelle des cathos intégristes de la Fraternité Saint-Pie X

Sans attendre demain / samedi 18 novembre 2017

Il y a quelques nuits à Besançon, peu après les cérémonies du 11 novembre organisées par les grands bouchers de l’Etat, la chapelle de la Fraternité Sacerdotale St-Pie X a repris des couleurs. Ce sinistre édifice a été aspergé de peinture rose et un tag disant « Qu’ils soient de Dieu ou de l’Etat, à bas tous les soldats » a été inscrit sur la façade. La serrure de la porte a par ailleurs été sabotée à la colle.

On n’oublie pas que la FSPX possède aussi un nouveau lieu rue Sarrail, à deux pas des bâtiments de l’armée. N’ayant apparemment pas la thune pour rénover cette chapelle et commencer les travaux, nous sommes allé.e.s leur rendre visite dans leur QG historique de la rue du maréchal Lyautey, afin de ne pas laisser en paix celles et ceux qui mènent la guerre à tout esprit indomptable, libre et émancipateur.

Contre toutes les assignations identitaires, qu’elles soient religieuses, genrées …

On a accueilli avec joie la série d’attaques contre les divers lieux fascistes à Lyon, ville présentée comme « laboratoire de l’extrême-droite en France ». Il est plus que temps de rendre les coups sans médiation !

Une pensée aux antifascistes aux Etats-Unis, qui font face à un regain d’agressions fascistes ces derniers temps, notamment depuis l’arrivée de Trump au pouvoir.

A Heather Heyer, antifasciste assassinée cet été à Charlottesville… Rest In Power !

 

This entry was posted in Anticlérical. Bookmark the permalink.