Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) : Un bon moyen pour se venger de l’entreprise qui t’exploite …

Le Parisien / Vendredi 10 novembre 2017

Il avait un contentieux avec son employeur. Les policiers du commissariat de Villeparisis ont interpellé ce vendredi matin l’incendiaire qui a brûlé deux bus de la compagnie Keolis CIF au dépôt du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) mercredi soir. Le suspect a été identifié grâce aux images des caméras de vidéosurveillance du site et interpellé vers 7 heures du matin, chez lui à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Placé en garde à vue ce salarié a reconnu avoir jeté un cocktail Molotov sur l’un des bus suite à des tensions avec un de ses responsables. Les flammes ont embrasé le bus et le feu s’est ensuite propagé à un second véhicule qui a également été calciné. Quatre autres bus ont été plus légèrement dégradés lors du sinistre. Les dégâts s’élèvent à près de 280 000 euros. Déjà connu des services de police, cet homme de 29 ans a reconnu les faits en garde à vue et sera déféré ce samedi devant le tribunal correctionnel de Meaux.

This entry was posted in Contre le Travail and tagged , , . Bookmark the permalink.