Marseille :  » Moins de bracelets, plus de courants d’air ! »

Indymedia Nantes / lundi 18 septembre 2017

 » Moins de bracelets, plus de courants d’air ! » pouvait-on lire sur le parvis de l’antenne interrégionale du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (S.P.I.P) au matin du 11 septembre.

Toutes les vitres des deux entrées situées rue Négresko et rue Paulet  ayant été brisées, ce lieu infâme devait sentir moins le renfermé qu’à l’ordinaire.

On pense au procès qui commence demain à Paris. Complicité avec celles et ceux qui ne feront pas de pas en arrière.

Des banques aux voitures de flics en passant par les locaux des fascistes, il y a tant à détruire…

massette et massette

This entry was posted in Affaire de la voiture de flics au barbec' and tagged , , . Bookmark the permalink.