Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) : Echauffourées avec la police et graffitis anarchistes pendant le festival de théatre de rue (19-23 juillet 2017)

[Au festival de théatre de rue « Chalon dans la rue », il n’y a pas eu que des représentations clownesques. Si la presse locale fait en effet écho d’une petite échauffourée avec la police lors de la dernière soirée (celle de dimanche), d’autres voix – dissonantes celles-ci – de compas qui trainaient dans le coin, font état de multiples tags anarchistes inscrits un peu partout à travers la ville (du 19 au 23 juillet 2017). Parmi eux, « Tout le monde déteste les POLItiCiEns », des « ACAB » en veux-tu en voilà, etc…. Et ce n’est pas le travail acharné des services de la mairie pour effacer ces messages subversifs pendant ces cinq jours de festival qui ont mis un frein à tout cela; NdAtt].

Le JSL / Mardi 25 juillet 2017

Chalon dans la rue est un festival loué pour sa bonne humeur, son ouverture d’esprit, son esprit festif. Mais revers du succès, l’afflux de dizaines de milliers de festivaliers chaque jour, et alcool aidant, provoque à de rares reprises des échanges un peu tendus. Ce fut le cas ce dimanche soir au centre de Chalon, comme le montrent 3 vidéos qui ont été postées sur You Tube ce lundi après-midi. Sur l’une d’elles on distingue une altercation verbale entre un policier et des festivaliers, visiblement près de la place Saint-Vincent. Une jeune femme toise le policier, le ton monte, la jeune femme est écartée par deux de ses collègues, en reculant elle tombe, le policier invective et lance une insulte. Il est pris à partie [le laquais en uniforme reçoit entre autres un gros molard dans la tronche, comme le montre une de ces vidéos; NdAtt] et répond que s’il n’avait pas sa chemise de policier sur le dos, ça se serait passé autrement. Sur une autre vidéo, très peu visible, on comprend que les policiers tentent de calmer tout le monde avec l’intervention d’un chien.

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , . Bookmark the permalink.