Die (Drôme) : Les anarchistes savent accueillir les touristes

Le Dauphiné / Lundi 3 juillet 2017

À Die, les tagueurs continuent leur barbouillage. Une nouvelle fois, dans la nuit de dimanche à lundi, ils ont pris leurs bombes de peinture et ont recouvert d’inscriptions les murs aux abords de l’office de tourisme, des toilettes publiques ainsi que la rue pailleuse. Des messages aux lettres rondes et inscrits à la peinture noire, à tendance anarchistes flanqués du sigle du A cerclé avec ce message « Nous sommes de ceux qui aimons faire l’amour l’après-midi… Ni loi, ni travail ». D’autres inscriptions qui visent le pouvoir en place ont également été relevées. Inutile de préciser qu’après cette nouvelle vague très voyante en cette période touristique, une enquête est en cours.

This entry was posted in "Loi travail", Contre le Travail and tagged , , . Bookmark the permalink.