Des mauvais moments pour les bleus (mi-avril 2017)

Alençon : Nuit sous tension et voitures brûlées

L’Orne hebdo / dimanche 2 avril 2017

Aux alentours de minuit dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 avril 2017, les pompiers d’Alençon ont été appelés pour un feu de voiture dans le quartier de Perseigne, à Alençon.
A leur arrivée, la police, déjà présente sur place, fait face à plusieurs groupes d’individus. Les forces de l’ordre ont tenté de les disperser en utilisant des gaz lacrymogènes alors que des policiers ont été caillassés. Les échauffourées ont duré toute la nuit et le calme est finalement revenu aux alentours de 6h du matin. Au total, une dizaine de véhicules ont été incendiés. […]
Dans la nuit, un homme a été interpellé pour dégradation de biens et pour violences avec armes sur personnes dépositaires de l’autorité publique, “en l’occurrence le caillassage”, précise à Normandie-actu le procureur de la République d’Alençon, François Coudert. […]

*****

Rillieux-la-Pape (Rhône) : Échauffourée contre la flicaille

Le Progrès / vendredi 7 avril 2017

Scène de très grande tension mardi soir, à proximité du centre commercial des Allagniers, à Rillieux-la-Pape. Une violente bagarre a éclaté entre quinze jeunes et des policiers. Les faits se sont produits aux alentours de 23 h 45, du côté de l’avenue de l’Europe.
Selon une source proche de l’affaire, un groupe de jeunes, âgés entre 17 et 30 ans, aurait provoqué une patrouille de police à son passage. La tension serait très vite montée de plusieurs crans, alors que certains jeunes étaient en train de consommer de l’alcool. Les fonctionnaires de police, descendus de leur véhicule, auraient été encerclés lors de cet attroupement hostile, avant de recevoir des insultes.

DAu cours de cette échauffourée, des policiers auraient reçu des coups de pied et des jets de pierre. Aucun d’entre eux n’a été blessé. L’arrivée de plusieurs autres équipages, sollicités en renfort, n’a pas pour autant apaisé la situation. Les fonctionnaires ont ainsi fait usage de leur flash-ball, en tirant à deux reprises.

Dès mercredi soir, une équipe de CRS est venue renforcer les patrouilles locales « pour occuper le terrain », selon le maire Alexandre Vincendet. Plusieurs jeunes, qui résident dans la commune, ont été interpellés mercredi. Suspectés d’avoir participé à cette bagarre, ils ont été placés en garde à vue. Ils étaient, pour la plupart, déjà connus défavorablement des services de police. Confiée au commissariat de Rillieux-la-Pape, l’enquête se poursuit. [selon Lyoncapitale, « Neuf Rillards âgés de 19 à 32 ans ont été interpellés entre mardi à 23h40 et ce jeudi à 06h55, sur la voie publique et à domicile. « ; NdAtt.]

 

 

 

 

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , . Bookmark the permalink.