Nice (Alpes-Maritimes) : Des dégâts chez les bourges

Nice Matin / Lundi 10 avril 2017

Les actes de vandalisme commis dans la nuit de samedi, quartier de Rivoli à Nice, ne seraient pas limités aux seules voitures en stationnement. La liste des victimes des actes de vandalisme dans la nuit de samedi à Nice s’allonge. Des vitrines de magasins, parlophones et portes d’immeubles ont été aussi la cible de graffitis gravés à la lame. Ici pas de double « M » géants, mais des inscriptions « facho » et « bosh » (sic) qui apparaissent un peu partout, le long de la Promenade des Anglais, des boulevards de Cessole, Gambetta ainsi que sur la façade de la crèche Babylou au 111 rue de France.

Saisie, la Ville a visionné les images des caméras pilotées par le centre de surveillance urbain. Il semblerait que l’épisode des voitures rayées et ces autres actes de vandalisme seraient deux affaires différentes.

This entry was posted in Bouffe du riche and tagged , . Bookmark the permalink.