Besançon : Les pavés continuent de pleuvoir sur les bus de Ginko

Est Républicain / Samedi 25 février 2017

La dernière fois, c’était le samedi 18 février, avec cette fois le tramway pris pour cible. Cette fois, même mode opératoire, des cailloux, mais ont été visés deux bus du réseau Ginko. Le premier, vers 19 h 40, à Planoise. Les cailloux ont « étoilé » une de ses vitres latérales, ce qui ne l’a pas empêché de poursuivre son circuit. 20 minutes plus tard, une pierre est tombée sur le toit d’un autre bus, aux Clairs-Soleils. Ces deux séries de « jets » n’ont heureusement pas fait de blessés. Ni de témoins, du moins aucun ne s’est manifesté sur place auprès de la police.

This entry was posted in Gentrification toi-même ! and tagged , , , . Bookmark the permalink.