Sud de la France : Colle dans les serrures de deux boucheries

Bite Back / vendredi 27 janvier 2017

Dans la soirée du 23 Janvier 2017, nous avons était rendre visite à 2
boucheries dans le sud de la france. On a mit de la colle dans leurs serrures
pour leur infliger des dégâts économique puis nous avons déverser un peu de
peinture noire afin qu’ils passent du temps à nettoyer au lieu de vendre du
cadavre. Afin de rendre cette sanction plus pédagogique nous avons laisser un
petit mot: Votre établissement a aujourd’hui était visé par notre groupe car
vous participer au commerce de la mort d’animaux. De ce fait nous vous
infligeons une sanction. On a épargner votre vitrine pour cette fois ci.
Désormais tout ceux qui qui tuent ou vivent du commerce de la mort d’animaux
auront à faire à nous. L’on ferra en sorte que vous ne dormiez plus tranquille.
Comme il n’y a pas de justice nous infligerons nous même des dégâts économiques
pour que le commerce de la barbarie ne soit plus rentable car on ne peut pas
rester sans rien faire face au plus grand génocide de l’histoire. La résistance
est en marche. L’on ferra en sorte que vous ne dormiez plus tranquille. Infliger
la mort à des êtres sentients n’est d’aucune légitimité ni d’obligation vitale
et ne peux pas relever d’un choix personnel. D’autres actions viendront avec
beaucoup plus de dégâts et des méthodes plus radicales, néanmoins l’on ferra
attention à ne pas blesser ou tuer que ce soit les animaux humains ou non
humains car l’on se bat pour que la vie ait le droit d’exister et contrairement
à nos cibles nous tuons personne. Nous serons là jusqu’à l’abolition de toute
exploitation. Et la vrai justice triomphera. A.L.F.

This entry was posted in Liberté animale and tagged . Bookmark the permalink.