Montpellier : Encore des courants d’air à la permanence de la députée

France Bleu / lundi 23 janvier 2017

Les vitres de la permanence de la députée socialiste de l’Hérault Anne-Yvonne Le Dain ont été brisées dans la nuit de dimanche à lundi à Montpellier. L’inscription « Parti social traître » [sic! NdAtt.] a été taguée. Les locaux étaient notamment utilisés comme bureau de vote pour la primaire de la gauche.

La députée de l’Hérault s’exaspère dans un communiqué : « Il m’étonne quand même que les caméras de surveillance ne repèrent jamais le moindre auteur de ces actes. »
Pour le premier tour de la primaire à gauche, les locaux étaient utilisés comme bureau de vote.

Ce n’est pas la première fois que la permanence est prise pour cible. « Au moins la sixième fois en quelques mois » selon Jean-Baptiste Frontzac, le collaborateur parlementaire de la députée.
D’ici la fin janvier, les locaux d’Anne-Yvonne Le Dain déménageront ailleurs dans Montpellier.

*****

Déjà des visites début janvier…

e-metropolitain / mardi 3 janvier 2017

Nouvel acte de vandalisme, un peu plus soft que les précédents cette fois, contre la permanence d’Anne-Yvonne Le Dain, la députée PS de l’Hérault.
Ce mardi à 7h30 en arrivant au local situé entre l’avenue Gambetta et le boulevard du Jeu-de-Paume, à Montpellier, l’attaché parlementaire de l’élue a découvert un grand tag tracé à la peinture rouge. On ne compte plus les actes de vandalisme ciblant la façade, la porte ou les vitres du bâtiment. Comme Métropolitain l’a récemment révélé, Anne-Yvonne Le Dain, exaspérée par ces actes à répétition a décidé de déménager sa permanence. Elle ouvrira son nouveau local pour recevoir les Héraultais dans un autre quartier de Montpellier dès la fin de ce mois.

 

NdAtt. : et d’autres gestes sympa ont été faits en novembre, lors de la manif sauvage en soutien à la ZAD du 8 octobre, en mai 2016

This entry was posted in 2017 : des pavés dans les urnes, Antiélectoral and tagged , , , . Bookmark the permalink.