Nantes : Quatre condamnations pour une attaque (parmi d’autres) de la permanence du député François de Rugy

France 3 Pays de la Loire / Jeudi 5 janvier 2017

Trois jeunes hommes ont été condamnés mercredi soir à des peines allant de deux mois de prison avec sursis à trois mois ferme pour avoir dégradé à Nantes la permanence du député écologiste François de Rugy, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Le tribunal correctionnel de Nantes a prononcé des peines de deux et trois mois de prison avec sursis à l’égard de deux prévenus, et trois mois de prison ferme contre un troisième, jugé en état de récidive pour dégradations volontaires, a indiqué à l’AFP Stéphane Vallée, l’avocat des trois hommes âgés de 23 à 29 ans. Un quatrième prévenu, un Canadien de 20 ans, a été également condamné à du sursis, en son absence. Ils avaient tous les quatre été interpellés à proximité de la permanence du député de Loire-Atlantique et candidat écologiste à la primaire organisée par le PS François de Rugy, peu après les dégradations, dans la nuit du 22 février 2016.


La vitrine du local, déjà vandalisée quelques mois auparavant [voir aussi ici, NdAtt], avait été partiellement détruite. L’avocat des prévenus, qui contestent les faits, avait plaidé la relaxe.

This entry was posted in Antiélectoral, NDDL and tagged , , , , . Bookmark the permalink.