Castres (Tarn) : Surprise pour le boucher… [MAJ : la revendication]

Bite Back / vendredi 9 décembre 2016

Dans la nuit du 6 décembre des membres de l’ALF ont vandalisés une
boucherie à Castres dans le sud de la France: colle dans la serrures, vitrine
brisée, coup de cutter dans le store et inscriptions ‘viande=meurtre’
‘assassins’. Tant qu’ils continueront à tuer impunément on sera là. A.L.F France

La Dépêche / Mercredi 7 décembre 2016

boucheriecastresC’est un mélange de colère et d’incompréhension que ressentent Cécile et Christophe Foy les propriétaires d’une boucherie charcuterie située à l’espace Sidobre dans le quartier du Martinet à Castres. Hier matin, alors qu’il venait ouvrir son commerce installé dans ce petit centre commercial tranquille depuis 20 ans, le boucher a découvert sa vitrine vandalisée : un impact en étoile causé par des jets de cailloux retrouvés sur place, de la colle dans la serrure, des coups de couteau à différents endroits des stores extérieurs et surtout des inscriptions violentes au feutre sur la devanture. Un ou plusieurs individus avaient, durant la nuit, pris sa boutique pour cible. En effet, aucun des nombreux autres commerces voisins n’était touché. Et les dégradations ne laissaient planer aucun doute : elles étaient bien dirigées contre la boucherie. Les vandales ont écrit en capitales et à l’aide d’un feutre noir «Assassins» sur la porte et «Viande = meurtre» sur la vitrine. S’agit-il de l’œuvre d’activistes végétalien ? Ou simplement d’individus ivres ? [c’est pour couper court à des conneries comme cela qu’ils existent les revendications – voir ci-dessus; NdAtt.] En tout cas, c’est du jamais vu à Castres pour l’instant.

 […] «On ne peut pas empêcher les boucheries d’exister, ajoute Cécile Foy qui aurait préféré donner une prime de fin d’année à ses salariés plutôt que de devoir payer la franchise de son assurance afin de réparer les dégâts. En tout cas, la gérante a déposé plainte au commissariat hier matin. «Les policiers ont été très réactifs et très attentifs», précise la commerçante qui espère que les auteurs de ce vandalisme curieusement connoté pourront être identifiés.

This entry was posted in Liberté animale and tagged , , . Bookmark the permalink.