Villenoy (Seine-et-Marne) : Contre le projet d’usine de recyclage de gravats

Le Parisien / Mercredi 7 décembre 2016

projetterzeoC’est Amaury Cudeville, le patron du projet Terzéo qui a donné l’alerte, ce mardi. Le bungalow installé à Villenoy, près du calvaire, pour présenter le projet, a été vandalisé ce week-end. Les vitres et la porte ont été brisées, les chaises à l’intérieur ont été renversées et les documents jetés au sol. Le responsable de Terzéo, dans un communiqué, explique que « ce saccage, empêche, de fait, la poursuite de l’échange entre le public et le pétitionnaire. » Et le responsable de conclure, évoquant « un acte de vandalisme visant probablement à interdire aux habitants l’accès à une information publique, vérifiable et validée par des experts en environnement et les autorités publiques compétentes. »

Terzéo, qui fait l’objet d’une enquête publique jusqu’au 16 décembre, est un projet d’usine de recyclage de gravats. Les terres polluées seraient stockées sur place, sur la friche de l’ancienne sucrerie, de part et d’autre de l’A140. Un collectif s’est créé contre ce projet. Il manifestera devant la mairie de Villenoy ce samedi matin, à 9 h 30.

projetterzeo

This entry was posted in Antitech and tagged , , . Bookmark the permalink.