Claye-Souilly (Seine-et-Marne) : La révolte n’attend aucune justification

Le Parisien / Jeudi 13 octobre 2016

Les quatre adolescents âgés de 17 à 20 ans interpellés ce mardi et soupçonnés d’avoir dégradé trois bus et mis le feu à un véhicule à Claye-Souilly ont comparu devant les tribunaux ce jeudi. Les trois plus vieux, qui habitent la Seine-Saint-Denis, ont écopé d’un mois de prison ferme sans mandat de dépôt tandis que le quatrième, un mineur de 17 ans a été placé sous contrôle judiciaire par le tribunal de Meaux.

Mardi matin, ces lycéens avaient mis le feu à un véhicule et dégradé trois bus de la CIF et un abribus avant d’être interpellé par les policiers du commissariat de Villeparisis. Un déchaînement de violences qui contraste avec le motif avancé par les quatre adolescents. Lors de leur garde à vue, ils se seraient plaints du règlement intérieur du lycée et du fait que les horaires d’ouverture des grilles avaient changé ou qu’on leur a refusé un changement de filière.

This entry was posted in Brûle ton école and tagged , . Bookmark the permalink.