Marseille : Touchés, coulés

20 minutes / mercredi 27 juillet 2016

MarseilleDes dégâts colossaux, un préjudice financier important et encore beaucoup d’interrogations. Au lendemain de l’incendie qui a ravagé une dizaine d’embarcations au port de l’Estaque au nord de Marseille, l’enquête policière s’oriente vers la piste criminelle. Les images de vidéosurveillance exploitées mardi ont confirmé la présence de deux individus sur l’un des bateaux incendiés, peu avant qu’un immense brasier ne se forme, détruisant l’embarcation d’un pêcheur, deux vedettes, des barges en bois, indique La Provence. Les vidéos montreraient un homme montant sur le bateau, équipé d’un bidon d’essence, et son comparse faisant le guet sur le quai.
L’enquête et les investigations pour retrouver ces deux suspects s’annoncent délicates, les incendiaires présumés apparaissant le visage dissimulé sur les images de vidéoprotection, selon le quotidien régional.
Suite à l’incendie qui s’est rapidement propagé à plusieurs bateaux du port en raison des rafales de vent qui soufflaient cette nuit-là, plusieurs embarcations ont également coulé et d’autres ont été endommagées. Des dégâts estimés à plusieurs centaines de milliers d’euros par la société nautique Lei Pescadou de l’Estaco.

This entry was posted in Bouffe du riche and tagged , . Bookmark the permalink.