Ni loi, ni travail : Manifs et blocages du 17 mai

extrait du Parisien / mardi 17 mai 2016

Paris 17 5 2016Sur tout le territoire, ce sont 87 personnes qui ont été interpellées lors des manifestations contre la loi Travail. Au moins 68 000 personnes ont manifesté dans l’Hexagone. Bien davantage selon les syndicats. Des petits affrontements à Paris, Nantes et Rennes.

*****

Paris : Affrontements (et les SO syndicales en mode CRS)

Le Monde / mardi 17 mai 2016

[…] De la place de l’Ecole militaire à Denfert-Rochereau, plusieurs milliers de personnes – entre 11 000 et 12 000 selon la préfecture de police, 55 000 selon la CGT – ont défilé à Paris contre la loi travail. Casques et boucliers d’un côté, foulards et lunettes de piscine de l’autre, cette manifestation a de nouveau été ponctuée par des heurts entre policiers et manifestants. Selon la police, des projectiles ont notamment été lancés à proximité du métro Vavin, des journalistes faisant aussi état de jets de pavés. [Apparemment quelques journaflics se sont aussi fait taper dessus; NdAtt.] Douze personnes ont été interpellées, essentiellement pour port d’arme prohibée. Les forces de l’ordre, elles, ont largement fait usage de gaz lacrymogènes et ont eu recours à des grenades assourdissantes. […] En dehors de Paris, les opposants à la loi travail étaient entre 3 500 (police) et 10 000 (syndicats) à Nantes, entre 6 800 et 80 000 à Marseille, 2 300 et 8 000 à Toulouse, 1 700 et 7 000 à Lyon, 1 400 et 3 000 à Montpellier, 1 100 et 2 000 à Rennes, ou encore de 1 600 à 7 000 à Grenoble. Des affrontements ont notamment été signalés à Nantes et Rennes. […]

NdAtt. : A Paris les SO de la CGT et de FO, avec l’attirail des grandes occasions, ont, encore une fois, essayé de gérer la manifestation main dans la main avec les flics [photos tirées de Paris-Luttes.info].

Paris 17 5 2016 - le SO syndical 2 Paris 17 5 2016 - le SO syndical

 

*****

Nantes : Affrontements (et on n’aime toujours pas les journaflics !)

Nantes 17 5 2016 4 FNACA Nantes des affrontements ont éclaté à la mi-journée entre forces de l’ordre et opposants à la Loi Travail. Des manifestants ont commencé à lancer divers projectiles  sur la façade de la préfecture de Loire-Atlantique et en direction des policiers présents sur place. Ceux-ci ont répliqué à l’aide de canons à eau. D’autres échauffourées se sont déroulées aux abords du château des Ducs de Bretagne entrainant l’usage de gaz lacrymogène par les CRS. Par ailleurs, un groupe de sept à huit photographes et journalistes vidéo a été victime de jets de projectiles. Bien que protégé par un casque, un photographe d’Ouest-France a été légèrement blessé par une bouteille de vin qui, sans se casser, lui a violemment frappé le côté du visage.

extrait du Figaro / mardi 17 mai 2016

nantes 17 5 2016En référence à l’incendie d’une voiture de luxe lors d’une précédente manifestation à Nantes, des manifestants ont tagué « Elle est où la Porsche?« , ou encore « Qui sème le gaz récolte le pavé », « 49-3 qui cherche trouve » ou enfin « En cendre, tout devient possible » sur différents murs de la ville. Un « PS traîtres 49-3 » a également été peint sur le rideau baissé du siège du PS. Un scooter a également été incendié sur les voies du tramway nantais, tout près de la place du Bouffay, rapporte Presse Océan.

NdAtt.: Les flics, accrocs à Twitter eux aussi, annoncent 14 interpellations à Nantes.

 Nantes 17 5 2016*****

Marseille : Pourquoi suivre les syndicats ?

extrait de La Provence / mardi 17 mai 2016

Marseille 17 5 2016[…] A Marseille, les 300 jeunes et lycéens qui prennent part à la manifestation se sont détachés du cortège pour se diriger vers le cours Lieutaud. Certains sont masqués et jouent au chat et à la souris avec les policiers. Une certaine tension règne sur place. Apparemment, ils comptent se mettre en bout de la manifestation de la CGT. […] Certains jeunes, qui se sont détachés du cortège initial arrivent à présent au niveau de la Blancarde, après avoir bloqué le boulevard Sakakini à l’aide de conteneurs. Face à l’insistance des jeunes, les CRS ont lancé des bombes lacrymogènes. La tension monte, le trafic s’en retrouve perturbé. […] En marge de la manif contre la Loi Travail, plusieurs jeunes ont mis le feu à des poubelles sur le boulevard Sakakini. Un peu plus loin, des CRS ont encadré des manifestants au niveau de la gare SNCF de la Blancarde.

Flics et SO travaillent (ensemble, bien entendu)

extrait du Parisien / mardi 12 mai 2016

[A Marseille], où huit personnes ont été interpellées selon la préfecture de police, le service de sécurité avait été musclé pour «montrer au public et aux pouvoirs publics qu’on fait tout pour éviter les débordements»», a expliqué un membre du service d’ordre (SO) syndical phocéen.

*****

Rennes : Heurts avec les flics en cherchant à bloquer la rocade

extrait du Monde / mardi 17 mai 2016

Des incidents entre des manifestants opposés à la loi travail, qui essayaient d’accéder à la rocade de Rennes pour la bloquer, et les forces de l’ordre, qui les en empêchaient, ont eu lieu après la manifestation intersyndicale dans le centre-ville. 450 manifestants, qui scandaient: « État d’urgence, état policier, on ne nous empêchera pas de rejoindre les routiers », sont arrivés en début d’après-midi aux abords de la rocade, près du grand centre commercial Alma, dans le sud de la ville. Les forces de l’ordre ont repoussé les manifestants hors du parking, puis hors du parc de Bréquigny où ils s’étaient rendus pour tenter d’accéder à la quatre-voies.

Rennes : Après deux mois de manifs, difficile de trouver un DAB !

Ouest-France / mardi 17 mai 2019

Les distributeurs d’argent liquide des banques sont des cibles privilégiés des casseurs. Beaucoup ont été vandalisés à Rennes. Dur dur de retirer de l’argent ! […]  C’est l’une des conséquences des événements violents qui secouent Rennes depuis plusieurs semaines. Outre les vitrines, les activistes casseurs s’en prennent systématiquement aux distributeurs bancaires. Au miminum en les recouvrant de peinture, ce qui ne permet plus de lire les instructions sur les écrans, et au pire en les rendant définitivement hors service. Des Dab (distributeurs automatiques de billets) qui ne peuvent pas être remplacés du jour au lendemain. […] « Ça devient très dur de tirer de l’argent liquide à Rennes ». Quant aux distributeurs encore en service, ils se sont retrouvés rapidement à court de coupures notamment au cours de ce long week-end. Ils devraient être réapprovisionnés ce mardi.

*****

Lyon : Échauffourées

extrait de Libération / mardi 17 mai 2016

Des échauffourées ont eu lieu à Lyon en marge de la mobilisation contre la loi travail. Un collectif rapporte une charge de CRS sur la place Bellecour, dans le centre-ville, et «une arrestation au moins». Un manifestant a été touché par un tir de flashball […]

*****

Rouen : Tensions à la manif (et la permanence PS perd les vitres)

tiré du compte twitter d’un journaleux lambda / mardi 17 mai 2016

Rouen 17 5 2016

*****

St-Etienne : Tags sur le trajet de la manif

Radioscoop / 17 mai 2016

Des tags ont été découverts sur le tracé de la manifestation Stéphanoise ce mardi. Des banques, des commerces et la mairie ont été visés.

sainté1 sainté2 sainté3

zoomdici.fr / 17 mai 2016

Des panneaux publicitaires ainsi que les voiries de la Place Dorian ont été dégradées. […] La semaine dernière, des débordements en marge d’une manifestation anti Loi travail s’étaient produits à la permanence du député Jean-Louis Gagnaire.

*****

Bordeaux, Le Havre, Fos-sur-Mer, Caen, Morlaix : Blocages

extrait de Libération / mardi 17 mai 2016

Après avoir bloqué cette nuit une centrale d’achat au sud de Bordeaux, à Cestas, les salariés des transports sont actuellement mobilisés à Ambès, au nord de Bordeaux, où ils empêchent les camions citernes d’une entreprise de transports pétroliers d’entrer et de sortir, indique France Bleu Gironde. NdAtt. : Deux personnes auraient été interpellées selon 20minutes.

Un blocage est également en cours au Havre (Seine-Maritime), au niveau du port, où les salariés mobilisés ont notamment mis le feu à des pneus, indique France Bleu sur Twitter.

Un barrage filtrant a également été mis en place à Fos-sur-Mer, entre Marseille et Montpeller, selon un journaliste sur place qui indique que la circulation est complètement bloquée dans les deux sens sur une nationale.

Dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail, des barrages filtrants ont été installés cette nuit, notamment à Caen, signale un journaliste de RTL sur Twitter. Un blocage filtrant de routiers est en place depuis le début de matinée à une sortie du périphérique, laissant passer les automobiles au ralenti mais pas les poids-lourds, selon la préfecture.

Le TGV Paris-Brest qui devait s’arrêter en gare de Morlaix ce mardi à 12h50 a été bloqué en amont, à Plouaret. En cause, la manifestation contre le projet de loi Travail : des manifestants occupent les voies. L’occupation des voies a aussi entraîné l’arrêt d’un TER entre Brest et Morlaix. A 13h15, les manifestants ont quitté les voies.

This entry was posted in Contre le Travail, Portraits de collabos and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.