Ni loi, ni travail : Un 1er mai peu combatif

Le Parisien / 1er mai 2016

Les traditionnels rassemblements de la Fête du Travail ont été marqués cette année par la mobilisation contre la loi Travail.  […] Quelque 84.000 personnes ont défilé en France, selon les autorités, alors que le projet de loi Travail sera présenté mardi à l’Assemblée nationale. Dans la capitale, en marge du défilé lancé à l’appel de sept syndicats entre Bastille et Nation, des jeunes cagoulés ont lancé des projectiles sur les forces de l’ordre qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogène. Les manifestants ont quitté assez rapidement une place de la Nation sous les gaz lacrymogène en début de soirée. Bilan: dix interpellations et deux blessés légers, selon le préfet de police de Paris. […] Dix-huit personnes ont été interpellées en France dimanche dont 10 à Paris en marge des 280 défilés de la fête du Travail. […]

Paris 1 mai 2016

Marseille 1er mai blocage sortie A7

Marseille 1er mai blocage sortie A7

A Marseille au moins quatre personnes ont été placées en garde à vue en marge de la manifestation. [Un rassemblemnt de solidarité s’est tenu devant le comico. La sortie de l’A7 a aussi été bloquée; NdAtt.]

Paris :

Paris 1er mai 2016 caméra inter. métro Répu

Paris 1er mai 2016 caméra inter. métro Répu

[…] 15h50. Tension au croisement du boulevard Diderot et de la rue Chaligny à Paris. Des jeunes cagoulés, casqués et portant des masques lancent des projectiles — cartons récupérés aux ordures, mais aussi des bouteilles — sur les forces de l’ordre, en criant «tout le monde déteste la police». Les forces de l’ordre utilisent des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes. Avenue Daumesnil déjà, les CRS avaient été sifflés et hués par des dizaines de manifestants, certains très virulents, qui criaient «Cassez-vous!» ou «dehors la police!». […] Place de la République, Nuit debout s’est interrompu. Plus d’une soixantaine de «casseurs» ont commencé vers 22 heures à lancer des projectiles sur les gardes mobiles, qui ont riposté en tirant des gaz lacrymogènes pour les disperser, puis ont avancé en rangs serrés. […] 22h55. Vitrine brisée. Les incidents se concentrent vers la rue du Faubourg du Temple. Selon la police, la vitrine d’un magasin de sport a été brisée et plusieurs plaques d’égoût déplacées. […] 23h10. Le feu à l’entrée du métro. Des flammes sont visibles à l’entrée principale du métro République.  Les trains ne marquent pas l’arrêt ni à République ni à Parmentier. […]

Paris 1er mai 2016 Répu les pistolets à eau des bleux*****

La CGT veut plus de flics !

extrait du Monde / 1er mai 2016

Paris 1er mai 2016[…] Après les violences survenues jeudi dans le cadre de la mobilisation contre le projet de loi travail, les forces de l’ordre avaient été sollicitées en nombre. A titre d’exemple, 15 unités mobiles, soit plus de 1 000 policiers et gendarmes, contre 11,5 l’année précédente, ont été déployées à Paris. La CGT a néanmoins dénoncé « le peu de moyens mis en place par les pouvoirs publics pour sécuriser les manifestations ». […]

*****

Casse, nasse, gaz et loose

extrait de Paris Luttes.info / 1er mai 2016

[…] 14 h : beaucoup de monde à la manif libertaire. Ambiance calme mais de nombreuses vitrines de banques et autres agences immobilières, d’intérim, etc. n’ont pas survécu au passage de la manif. […]
Paris 1er mai 2016 2Manif Syndicale : 17h20 : depuis 16h15, les forces du désordre [sic! c’est nous qui luttons pour le désordre (libérateur)! NdAtt.] ont coupé la manif subitement et séparé une grande bande de tête en la bloquant dans une nasse. Le reste du cortège dense reste en soutien au contact de l’autre côté du cordon. […]
19h10 : caillassages à répétition et ripostes à la lacrymo de la part des flics sur la place de la Nation. […]
20h45 : Climat tendu sur la place de la République, provocations policières : jet de grenade dans le métro.
21h45 : Des gens se sont mis à attaquer un GO Sport suivi d’un gazage massif des CRS sur la place.
22h20 : De nombreux blessé.e.s dont certains très sérieusement. Une personne touchée par un tir tendu de grenade risque de perdre son œil. […]
22h40 : L’ambiance se tend à Répu, gazages et charges depuis 30 minutes alternent avec des moments de face-à-face tendus. […]
23h30 : Les CRS, hyper nombreux, ont repris la place de la République, « dans le calme », et empêchent les gens de retourner sur la place. […]

Paris 1er mai 2016

This entry was posted in Contre le Travail and tagged , . Bookmark the permalink.